Qu’est-ce qu’un financement de créances : définition

Une créance correspond à un titre de paiement pour des services ou des marchandises et implique souvent un délai de règlement défini (30, 45, 60 jours suivant l’accord commercial). Cependant, ce délai peut poser des défis de trésorerie pour les fournisseurs. Le financement de créance, assuré par des organismes financiers tels que des factors, assureurs crédit ou banques, propose des solutions pour pallier ce décalage.

Le financement à court terme

Les retards de paiements, les stocks à financer, et des fonds propres limités peuvent engendrer des problèmes de trésorerie. Dans ces situations, recourir à des solutions de financement à court terme devient essentiel pour surmonter ces décalages.

Les financements bancaires classiques

Pour renforcer votre trésorerie, vous avez différents choix. Optez pour le crédit bancaire ou le découvert pour plus de flexibilité. Mais il existe également l’escompte, la Dailly, ou l’affacturage qui proposent une approche différente.

– Le Crédit de trésorerie : En cas d’augmentation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR), le recours au crédit bancaire classique est souvent la première option. Toutefois, l’obtention de crédits supplémentaires dépend de la santé financière de l’entreprise.
– Le découvert : Cette solution, facile à mettre en place, autorise un dépassement du compte bancaire pour une durée déterminée. Bien que simple, elle nécessite un renouvellement annuel, avec des coûts associés.
– Les financements de créances : Diverses solutions existent pour financer les créances, chacune adaptée à des besoins spécifiques.
– L’escompte : Ce mécanisme permet de céder les effets de commerce (lettre de change ou billet à ordre) à une banque, qui avance le montant déduit des frais. Cependant, il existe des plafonds à respecter, et en cas de non-paiement par le débiteur, la banque récupère l’avance. En savoir plus
– La dailly : Elle permet de mobiliser plusieurs factures pour obtenir un financement par la banque. Contrairement à l’affacturage, elle n’implique pas de gestion de recouvrement.
– Le crowdlending : Ce mode de financement participatif offre des taux variables selon la qualité des créances, et s’adresse aux entreprises B to B ou B to C.
– La titrisation : Adaptée aux TPE, PME, ETI, elle consiste à céder des factures à un fonds de créances, offrant divers avantages.
– L’affacturage : Cette solution, de plus en plus prisée, assure le financement des créances dans les 24 heures suivant leur réception, offrant flexibilité et gestion du poste client. En savoir plus sur l’affacturage)

Le financement de créance sans engagement

Les Fintechs proposent une approche flexible où les créances non-échues peuvent être vendues en ligne sans engagement à long terme, offrant une alternative transparente et sans recours.

Comment se faire financer ?

La Fintech Pytheas Capital propose des solutions de financement de vos créances avec la plateforme TRESO2 très simple d’utilisation. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet.

Retour au lexique

Ecosystème TRESO2