Accueil Lexique

Définition

Affacturage (factoring)

L’affacturage ou le factoring est une stratégie de financement et de gestion des créances adoptée par les entreprises pour optimiser leur trésorerie.

Définition d’un factor

Un “factor” ou société d’affacturage est un établissement financier agréé par la Banque de France en tant qu’établissement de crédit. Il opère en échange de factures, fournissant des liquidités à une entreprise à l’avance. Les factures cédées doivent être certaines et exigibles, avec les clients payant directement le factor à l’échéance prévue. En France, une quinzaine de factors, principalement des filiales d’établissements bancaires, interviennent sur le marché, et le terme “factor” est synonyme de “société d’affacturage”

Les différents types d’affacturage

Elle implique la délégation à un tiers, généralement une institution financière spécialisée, de la gestion de leurs créances clients. Cette démarche permet aux entreprises de bénéficier de paiements anticipés parmi d’autres avantages. L’initiative de recourir à cette stratégie émane de l’émetteur de la facture, également appelé le cédant.

Deux formes principales d’affacturage sont couramment utilisées :

  • L’affacturage intermédiaire : Ce type de contrat confie au “factor” la responsabilité du recouvrement des créances, de la phase amiable au recouvrement judiciaire si nécessaire.
  • L’affacturage intégral : En plus du recouvrement, ce contrat inclut une prestation d’assurance-crédit visant à couvrir le risque de non-paiement des créances cédées.

Quel est son coût ?

Il varie en moyenne de 1% à 3% de la valeur totale des créances clients TTC cédées par l’entreprise. Cette tarification englobe divers éléments, notamment les commissions d’affacturage, les commissions de financement, ainsi que les frais associés. En plus de ces coûts, il offre une gamme d’avantages significatifs, notamment :

  • Augmentation de la capacité de financement, fournissant un accès immédiat à des liquidités en finançant les ventes en attente.
  • Réduction de la dette et renforcement du fonds de roulement grâce à la suppression des comptes clients en souffrance.
  • Atténuation du risque de créances douteuses liées à l’insolvabilité des débiteurs.

L’exploration de l’affacturage en tant que solution de gestion financière peut s’avérer bénéfique pour de nombreuses entreprises, en améliorant leur flux de trésorerie et leur stabilité financière.

Pour en savoir plus sur l’affacturage, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.