Qu’est-ce que le CII : définition

Le CII, ou Cross Industry Invoice, est une norme émergente qui simplifie et standardise le processus d’émission et de réception de factures entre différentes industries, créant un langage commun.

Définition et fonctionnement du CII

Le CII est une norme internationale définissant un format standard pour les factures, favorisant ainsi l’interopérabilité entre les systèmes de facturation. Il élimine les complexités liées à la diversité des processus, permettant aux entreprises de toutes industries de partager des informations financières de manière transparente.

La fonction principale du Cross Industry Invoice est de simplifier et d’optimiser le cycle de vie des factures. En normalisant la structure des données, il réduit les erreurs, accélère le traitement des paiements et améliore la visibilité financière. Cette approche transversale permet aux entreprises de gagner en efficacité, d’économiser des ressources et de renforcer leur conformité réglementaire.

Amélioration de la transparence et de la traçabilité

Une des forces majeures du CII réside dans son aptitude à renforcer la transparence et la traçabilité des transactions financières. En normalisant les informations contenues dans les factures à travers les secteurs, le CII permet une compréhension plus claire des flux financiers. Cela offre aux entreprises une visibilité accrue sur les processus, réduisant les risques d’erreurs, de litiges et contribuant ainsi à la confiance mutuelle entre les partenaires commerciaux. En adoptant le CII, les organisations s’engagent dans une démarche de gestion financière résolument moderne, axée sur la clarté et l’intégrité des données.

Ce qu’il faut savoir sur la facturation électronique et ses 3 formats autorisés

La transition vers la facturation électronique marque un tournant décisif. Désormais, la création d’une facture devra s’inscrire dans l’un des trois formats de base établis par la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP), tous conformes à la norme EN16931.

Ces trois formats sont conçus pour répondre aux exigences de la facturation électronique de manière structurée et normalisée :

– CII (Cross Industry Invoice) : la Facture Inter Industries est une spécification technique utilisée pour créer la syntaxe de message susceptible d’être échangée au niveau mondial entre des partenaires commerciaux.
UBL (Universal Business Language) : c’est un format de facture électronique basé sur XML, qui fournit un modèle de données standard pour la facturation électronique. Il est soutenu par plusieurs organisations internationales et est compatible avec une large gamme de systèmes.
Factur-X : contient à la fois un fichier PDF lisible pour les utilisateurs et ses données attachées en XML ; c’est le format le plus utilisé

Des questions ?

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus.

Retour au lexique

Ecosystème TRESO2