Qu’est-ce qu’une créance client : définition

Les créances clients représentent un enjeu crucial pour toute entreprise, touchant les départements financiers, comptables, opérations, etc. Elles peuvent engendrer des difficultés financières significatives si elles sont mal gérées. Les créances se déclinent en différents types selon l’état de réalisation de la transaction, le statut de la facture, et le délai de paiement accordé.

Créance client : Définition

Une créance client se matérialise lorsque l’entreprise a fourni des biens ou services à un client, émis une facture, et que cette dernière n’a pas été réglée dans le délai imparti. Les créances clients sont des dettes que le client doit à l’entreprise. Elles diffèrent des factures en attente de règlement. La gestion adéquate des créances clients est essentielle, car non seulement elles coûtent cher en termes de gestion, mais elles présentent également un risque potentiel d’impayé, affectant la rentabilité de l’entreprise.

Où trouver les créances clients dans le bilan ?

Les créances clients figurent à l’actif du bilan, plus précisément dans les immobilisations financières. Seules les factures dont le délai de règlement est dépassé sont enregistrées. Sur le plan comptable, la créance client relève de la classe 4 “Comptes de tiers”, avec le compte 411 “clients” débité à la date de la fourniture des biens ou de la prestation de services, et le compte 70 crédité.

Les enjeux de la créance client pour l’entreprise 

Les créances clients ont des impacts significatifs sur la trésorerie et le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) d’une entreprise. Les retards de paiement entraînent une diminution de la trésorerie, compromettant le bon fonctionnement de l’entreprise. Un BFR limité peut restreindre les capacités de production et mettre en péril l’entreprise. Pour gérer efficacement les créances clients, il est crucial de suivre de près la comptabilité, d’éviter les retards de paiement par des moyens tels que des acomptes et des méthodes de règlement efficaces, et d’entamer une procédure de recouvrement en cas de nécessité.

En conclusion, la gestion proactive des créances clients est impérative pour maintenir la santé financière d’une entreprise, assurer une trésorerie stable, et garantir son bon fonctionnement à long terme. La mise en place de processus efficaces, la surveillance constante des délais de paiement, et la réactivité face aux retards contribuent à atténuer les risques associés aux créances clients et à optimiser la performance globale de l’entreprise.

Des questions ?

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet.

Retour au lexique

Ecosystème TRESO2